PRÉSENTATION


Le Réseau Antibiolor est un réseau de soignants exerçant en établissements de soins ou en ville, médecins, biologistes, pharmaciens, dentistes. Notre objectif est de promouvoir le meilleur usage des anti-infectieux dans notre région Lorraine.
Lorraine_flat
Le réseau est né en 2003 en application de la circulaire DHOS/E2-DGS-SD5A n°272 du 2 mai 2002  relative au bon usage des antibiotiques dans les établissements de santé et à la mise en place à titre expérimental de centres de conseil en antibiothérapie pour les médecins libéraux. Nous sommes structurés en une Association Loi 1901 doté d’un Conseil d’Administration de 40 membres représentant les différents collèges de professionnels impliqués et d’un Bureau de 8 membres. Notre financement issu de l’ARS Grand Est et des cotisations des professionnels de santé et établissements de soins membres, est totalement indépendant de l’industrie pharmaceutique.

Le Réseau Antibiolor a pour finalité l’optimisation de la qualité de l’usage des anti-infectieux dans les infections communautaires ou nosocomiales dans le but de :

  • Diminuer leur conséquences individuelles, tels que la morbidité et de la mortalité suite aux infections, les effets secondaires des molécules anti-infectieuses, l’émergence de bactéries multi-résistantes à l’origine de portage chronique de transmissions croisées, de surinfections voire d’impasse thérapeutique.
  • Diminuer leurs conséquences collectives engendrées par l’augmentation de la résistance bactérienne qui réduit l’arsenal thérapeutique disponible pour lutter contre les infections et augmente la nécessité de recours à des molécules large spectre coûteuses qui ont un impact considérable sur l’écologie bactérienne par pression de sélection supplémentaire.

Notre réseau est animé par un Médecin coordonnateur Infectiologue, Praticien Hospitalier, nommé par le Conseil d’Administration sur proposition du bureau. Son rôle est de mettre en place la politique définie par le bureau auquel il rend compte des actions réalisées. Il est aidé dans sa tâche par une secrétaire. Nos locaux sont mis à notre disposition par le CHRU de Nancy au sein du Service de Maladies Infectieuses et Tropicales.

Membres du Bureau :

  • Président : Pr. Christian Rabaud, PU-PH en Maladies Infectieuses, CHRU de Nancy
  • Vice-Président : Dr Jacques Birgé, Omnipraticien à Boulay (Moselle)
  • Secrétaire : Dr Béatrice Demoré, Pharmacien Hospitalier, CHRU de Nancy
  • Trésorier : Dr Sébastien Fougnot, Biologiste libéral, Nancy

Autres membres du bureau :

  • Dr Nejla Aissa, Biologiste Hospitalier, CHRU de Nancy
  • Pr Jean-Marc Boivin, PU-PH en Médecine Générale, Faculté de Médecine de Nancy
  • Dr Julie Guillet, MCU-PH en Chirurgie Orale, CHRU de Nancy
  • Dr Gregory Rondelot, Pharmacien Hospitalier, CHR de Metz-Thionville

Médecin Coordonateur :

Dr François Goehringer, Praticien Hospitalier en Maladies Infectieuses, CHRU de Nancy : (contact : f.goehringer@chru-nancy.fr)

Secretariat :

Mme Christine Barthélémy (contact :Cliquez ici)

L’objectif principal du Réseau consiste à apporter aux prescripteurs et aux établissements une aide pour organiser le meilleur usage des anti-infectieux :

  • Elaborer, valider, diffuser et utiliser les référentiels régionaux ; ils sont le fruit d’une démarche consensuelle, collective et volontaire, validée par des commissions spécifiques, les sous-groupes de travail du Réseau et les commissions des anti-infectieux de chaque établissement, qui favorisent leur appropriation.
  • Le référentiel Antibioguide concernent les trois acteurs des processus conduisant à une prescription et à une dispensation d’anti-infectieux en établissement de soins : médecins et dentistes prescripteurs, pharmacien, microbiologiste.
  • Le référentiel Antibioville regroupe des fiches d’aide à la prescription raisonnée des anti-infectieux en soins primaire à l’attention des praticiens exerçant en ville.
  • Promouvoir les prescriptions normées d’anti-infectieux
  • Développer les pratiques d’évaluation dont l’audit dans le domaine du bon usage des anti-infectieux tant dans les établissements de santé qu’en médecine libérale ; mettre en évidence les écarts pouvant exister entre nos pratiques et les recommandations ; proposer alors des actions correctives ; évaluer l’impact de ces actions. Les audits d’autoévaluation reposent sur le volontariat dans le respect du secret médical et de l’anonymat des participants.
  • Contribuer à la formation continue des membres du Réseau aux bonnes pratiques d’utilisation des anti-infectieux.
  • Fédérer les référents en antibiothérapie exerçant en établissements de soins ; participer au processus de leur désignation (pré requis, …) ; assurer leur formation continue.
  • Mettre à disposition des professionnels de santés une ligne téléphonique gratuite de conseil en antibiothérapie, Antibiotel, accessible de 8h30 à 19h30 du lundi au vendredi hors jours fériés permettant d’avoir accès direct à un conseil téléphonique dans le domaine de la prescription des traitements anti-infectieux. Cette permanence est assurée par un référent en antibiothérapie infectiologue bénévole.
  • Contribuer au développement des nouvelles technologies de communication et d’information (télémédecine, e-newsletter, e-learning…) dans le domaine du bon usage des anti-infectieux.
  • Contribuer au développement de la recherche épidémiologique et clinique dans le domaine du bon usage des anti-infectieux.

Afin de réaliser ces objectifs, notre réseau se subdivise en 4 commissions :